Le sport, comme tremplin.

Début janvier 1999, je m’étais mise en quête d’un club handisport près de Pélissanne où l’on pratiquait le tennis de table. J’avais vraiment apprécié cette activité en centre de rééducation et ma motivation maintenant était de retrouver le plaisir du geste mais aussi de rejoindre un groupe et partager avec d’autres personnes la même passion.

Et, comme toute vie est régie par des hasards qu’il faut savoir saisir lorsqu’ils se présentent,  je joignis par téléphone le responsable de la section tennis de table à l’association La Vaillante à Salon de Provence qui m’invita un samedi matin de janvier 1999 à participer à un entraînement.

Très bien accueillie par cette petite équipe composée de personnes handicapées, par Jean-Philippe P. l’éducateur chargé de l’apprentissage technique, par Guy M. le responsable, je me suis sentie tout de suite très à l’aise. L’ambiance était bonne, familiale. Je n’oublierai jamais cette attention portée à ma présence ce samedi là lorsqu’on me proposa d’être sur la photo de groupe comme si je faisais déjà partie de la famille.

1999 janvier vaillante modifiee