Un esprit de liberté.

Je n’avais pas pour objectif de me lancer dans des exploits sportifs hors du commun ou de grandes expéditions. Mais, à plusieurs reprises, j’ai pu pratiquer quelques activités originales qui m’ont permis de me dépasser, de montrer que le handicap aussi important soit-il n’empêche pas la mobilité, les sensations fortes et le plaisir de surmonter sa peur.

Un tétraplégique est considéré comme un être sans mouvement, c’est un paradoxe de voir jusqu’à quel point il est capable de bouger !

C’est à Samoëns, dans notre station de montagne préférée, que j’ai réalisé mes premières descentes à ski, en biplace en 2009, que je me suis initiée au fauteuil tout-terrain en 2011 et que je me suis lancée dans les airs en parapente en 2015.

Ces moments d’adrénaline, partagés pour certains avec mes filles, sont des souvenirs inoubliables marqués par la sensation de liberté, d’évasion. Etre si proche de la nature, accéder à des endroits inaccessibles et se laisser guider par mon accompagnateur n’avait pas de prix.

2009 ski 22010 3 12015 parapente 22015 parapente 1